La Lanterne Rouge

La Lanterne Rouge

Warning: Geek Inside

Publié le par Nanawel
Publié dans : #kodi | #raspberry pi | #linux | #archlinux

SFR ayant eu la bonne idée de remplacer il y a quelques mois l'interface déjà médiocre du Mediacenter intégré au décodeur, par une nouvelle encore plus inutilisable et bridée (en deux mots : à chier, n'ayons pas peur des mots), j'ai décidé de remplacer l'ensemble par un dispositif nettement plus performant : un Raspberry Pi 2 (qui venait alors juste de sortir) avec Kodi 14 (ex-XBMC).

Pas de surprise pour l'installation : j'ai préféré partir comme à chaque fois avec Archlinux plutôt qu'avec un OpenELEC par exemple sur lequel je n'étais pas sûr d'avoir autant la main pour personnaliser ensuite mon système.

Tout a très bien marché pendant plusieurs semaines et Kodi restait en exécution en permanence sur le RasPi, étant accessible facilement en positionnant la source de la TV sur HDMI.

 

Kodi 15 sur Raspberry Pi : arrêts intempestifs

Puis, suite à une mise à jour des paquets Kodi s'est retrouvé en version 15. Cette version ne révolutionne absolument pas l'interface qui ne bouge pas d'un poil, mais il en est peut être autrement pour les entrailles du logiciel, je n'ai pas cherché.

Toujours est-il que depuis lors, laisser Kodi inactif se traduisait lorsqu'on essayait ensuite d'y revenir dessus plusieurs minutes/heures après, par un écran noir de terminal : Kodi s'étant tout simplement fermé.

J'ai cherché un moment à comprendre quelle erreur pouvait bien se produire pour faire crasher cette application qui jusque-là n'avait jamais montré la moindre instabilité. Les logs restaient désespérément vides, et chose étrange, Kodi étant lancé comme un daemon par systemd, il est sensé être redémarré automatiquement en cas d'erreur (Restart = on-failure dans le fichier de définition du service). La seule explication logique restait donc qu'il ne s'agissait pas d'une fermeture due à un crash (ou alors celui-ci était vicieux au point de se faire passer pour une fermeture "règlementaire").

En utilisation par contre, aucune interruption à signaler, et Kodi pouvait lire des vidéos de plusieurs heures sans faillir. C'était quand même très étrange.

Et puis par... hasard, je dois bien l'avouer, j'ai trouvé d'où venait ce comportement : la fonctionnalité d'extinction automatique après un délai d'inactivité. Je m'en suis aperçu en voulant redémarrer l'application en utilisant le menu de sortie (c'est d'ailleurs également par là que j'ai pu désactiver cette option).

Aucune idée du comment cette option s'est retrouvée activée, si c'est suite à la mise à jour (la coincidence est troublante) ou suite à une mauvaise manipulation du clavier quand le RasPi n'était pas affiché sur la TV. Enfin bon, dans tous les cas quand on comprend on a l'air un peu con.

Commenter cet article